Chansons d'humour 2013

Paroles Partitions Trio Larigot 2013. Téléchargement gratuit des textes, tablatures et partitions de l'album Chansons d'humour.

Je fonce. La crevaison. La paperasse. La retraite à 20 ans. La sauce vinaigrette. Les médocs. Les p'tits plats. Petit manuel pour construire soi-même... Ranker. Tell'ment qu'c'est trop. Tout feu tout flamme. Valse à mon pépère.

L'album "Chansons d'humour" marque une importante transition dans la production musicale de C.E. Labadille. Né des retrouvailles avec le guitariste "manouche" Daniel Givone, l'esprit de l'album et les compositions sont résolument d'inspiration swing.

Dans la plupart des titres, la "pompe" est la technique de base utilisée pour la rythmique. C'est le battement typique du swing réalisé au médiator : la main droite bat tous les temps vers le bas et l'accord est légèrement anticipé par une rapide remontée étouffée avant le temps, d'où la difficulté de bien faire sonner cet accompagnement ; de plus, les temps 2 et 4 (en 4/4) sont également étouffés (par la paume qui retombe sur les cordes pour les bloquer), la guitare jouant alors le rôle de la charleston d'un batteur. En battant simplement tous les temps vers le bas, on s'en sort également, ce qui permet de débuter en swing sans se prendre la tête ; le groove viendra peu à peu avec la pratique...

À la main gauche, à la différence du folk et du rock, les accords sont enrichis : à 4 notes (accords 6èmes et 7M...) ; 5 notes (accords 9èmes...) ou plus (accords 11èmes, 13èmes). Dans les renversements d'accords, outre le barré avec l'index, l'usage du petit barré avec l'annulaire est plutôt fréquent, le pouce peut également bloquer la première corde, la mi grave. Il faut donc s'habituer à ces doigtés moins orthodoxes, mais en fin de compte, tout le monde y arrive. Il existe de bons tutoriels (certains gratuits) sur internet pour s'initier à ces techniques.

Je fonce  (musique D. Givone, paroles de C E Labadille)
C'est une adaptation chantée d'un morceau instrumental de Daniel Givone, Au coeur du vent glacé. Écoutez les deux versions pour vous faire une idée de la métamorphose...

En écoute : Au coeur du vent glacé (mus. D. Givone)

 

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

La crevaison (paroles et musique C E Labadille)
Parfois, une ravissante jeune fille vous arrête pour l'aider à changer sa roue crevée. Bien entendu cette chanson, où un objet banal permet le rapprochement entre deux êtres dont rien n'augurait la rencontre, s'inscrit dans la lignée du "parapluie" de Brassens...

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

La paperasse (paroles et musique C E Labadille)
Elle nous tue, elle s'accumule et nous engloutit, c'est la paperasse, un des mots de notre siècle..., ou plutôt du 20ème... Car aujourd'hui, internet a pris le relai et nous abreuve avec les messages de nos amis, les vrais et les faux, face de bouc & co, ça mériterait peut-être une nouvelle chanson, faudra qu'on y pense sérieusement !

En écoute : La paperasse (par. & mus. C.E. Labadille)

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

La retraite à 20 ans (paroles et musique C E Labadille)
Mieux vaut en effet la prendre quand on est jeune et bien portant plutôt que vieux et malade, non ?.

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

La sauce vinaigrette (musique D. Givone, paroles C E Labadille)
C'est encore une adaptation chantée d'un instrumental de D Givone, La sauce. La sauce, c'est parce que le tempo est plutôt rapide et que le guitariste envoie bien !

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

Les médocs (paroles et musique C E Labadille)
Allopathie, chirurgie... ? Nous, nous sommes plutôt phytothérapie et homéopathie, et vous ?...

En écoute : Les médocs (par. & mus. C.E. Labadille)

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

Les p'tits plats (musique D Givone, paroles C E Labadille)
Encore une adaptation chantée d'un morceau de Daniel Givone, Niigita. La chanson tente de répondre à l'éternelle question de tous les jours : qu'est ce qu'on mange ce soir ?... et ce midi d'ailleurs aussi.

En écoute : Les p'tits plats (mus. D. Givone, par. C.E. Labadille

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

Petit manuel pour construire soi-même sa propre centrale nucléaire (paroles et musique C E Labadille)
En effet, ça peut être utile d'avoir un petit guide (comme chez Casto ou Leroy-Merlin) pour construire soi-même sa petite installation. Ça permet d'éviter les bêtises... Cette chanson fait suite à celle beaucoup plus ancienne de Boris Vian sur les bombes atomiques (Mon oncle un fameux bricoleur fabriquait en amateur des...) et réactualise en quelque sorte le genre...

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

Ranker (paroles et musique C E Labadille)
C'est une chanson sur mon chien. Ranker, c'est bizarre comme nom de chien. C'est que, comme moi, il aimait la montagne et qu'un ranker, c'est une petite pelouse d'éboulis avec de jolies petites fleurs d'altitude. Beaucoup de barrés de l'annulaire dans ce morceau, comme dirait Sanseverino, ça fait "mal aux mains" tout ça !

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

Tell'ment qu'c'est trop (paroles et musique C E Labadille)
Tell'ment qu'c'est trop bon, en fait ! C'est un truc qu'on fait tous les jours (les femmes et aussi les hommes) et qui apporte beaucoup de plaisir. La musique du couplet est construite sur une "anatole", succession de plusieurs accords qui fonctionnent sur la même gamme.

En écoute : Tell'ment qu'c'est trop (par. & mus. C.E. Labadille

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

Tout feu tout flamme (paroles et musique C E Labadille)
C'est un titre en hommage à Claude NOUGARO et au pianiste Maurice VANDER.

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles

Valse à mon pépère (paroles et musique C E Labadille)
Pour finir, une petite valse jazzy (1,2,3..., 1,2,3...) dédiée à un ami que j'apprécie beaucoup, un gars qui a de l'or dans la tête et dans les mains...

En écoute : Valse à mon pépère (par. & mus. CE Labadille)

Consulter la partition

Consulter la tablature

Consulter les paroles